Pour convives humains… Gastronomique ou Diététique ? Pourquoi pas manger bon et bien ?

Nouvelle année est souvent synonyme de bonnes résolutions… Mais inutile de se priver pour autant… Mes astuces pour une alimentation plaisir sans risque… Cette année sera donc l’occasion de proposer mes recettes coup de coeur

verrine saumon

Le terme diététique n’est jamais associé à la gastronomie. Comme si manger bien (pour la santé) et bon (pour le palais) était impossible !

Selon moi, le nutritionniste doit être capable de promouvoir une alimentation saine (pour la santé), adaptée au consommateur (en tenant compte de sa pathologie lorsqu’elle est présente), mais aussi de ses goûts même en bonne santé pour qu’il le reste.

Ainsi, il est possible de manger bon et bien. Mes astuces… pour l’humain ! …Mais je n’ai rien inventé, tout cela est l’association de connaissances générales en nutrition et d’une bonne dose de bon sens…

macarons

En mode de vie urbain et plutôt sédentaire… quelques idées

 

– commencer les repas avec des fruits (matin et goûter) ou des légumes (midi et soir), peu caloriques, riches en eau, et apportant du volume au repas ;

Les fruits frais de saison coupés, avec du fromage blanc %MG (le fromage frais MALO 0%MG est le meilleur que nous ayons testé jusqu’à présent !) ou du Yaourt (0%MG ou avec ferments selon vos besoins et vos goûts). Un peu plus gourmand ? ajoutez une cuillère de confiture ou compote maison (faite dans la machine à pain le week-end avec des fruits très mûrs)

– les légumes sont plus reconnaissables quand ils sont bien préparés maison, et plus goûteux lorsqu’ils sont de saison. L’été, on les mange plutôt crus et froids, l’hiver plutôt cuits (pas trop tout de même) et chauds… mais il n’y a aucune obligation !

– les épices, que l’on qualifie d’ailleurs en nutrition de « substances apéritives », sont faits pour agrémenter et valoriser les saveurs. Si vous avez la chance de partager la cuisine végétarienne d’amis indiens, vous constaterez que végétarien ne veut pas dire carottes à l’eau ! Une cuillère de Cumin (graines ou moulu), une de Curcuma, une de Fenugrec, ou d’Herbes de Provence avec du poivre au fond de la poêle anti-adhesive pour cuire une omelette… miam !

– boire un verre d’eau (et de thé non sucré) peu de temps avant chaque repas,

– choisir de consommer les féculents (pâtes, riz, pain, pomme de terre) plutôt le midi que le soir (peu de chance de consommer toutes ces calories la nuit !)risotto

– préférer le yaourt ou fromage blanc à 0%MG pour laisser la place à la consommation de graisses utiles (beurre frais pour les tartines ou les légumes vapeur, huile de colza pour les salades, huile d’olive pour les cuissons)

– ne pas oublier qu’il faut des protéines régulièrement en quantité raisonnable (couplé à de l’exercice régulier, c’est plus efficace pour garder sa masse musculaire qu’une orgie de viande une fois dans la semaine !) : viande (essayez de la choisir maigre : poulet, dinde, steak haché 5%MG et non 15%) ou poisson, laitages, oeuf… ou au moins lentilles, pois chiche…

– préférer cuisiner à l’huile d’olive (acides gras mono-insaturés) ou la crème fraîche (qui contient 30% de mat. grasse) qu’au beurre cuit (80% de mat. grasse)

– pour les salades, choisir un mélange huile de colza (riche en acides gras essentiels) + huile d’olive ou de noix (pour le goût)

– se faire plaisir chaque jour avec un aliment plaisir mais plus à risque (vous savez, la bombe de calories!) une fois par jour : chacun ses préférences et chaque jour ses plaisirs : la cuillère de Nutella sur la tartine du matin, un morceau de fromage le midi ou le soir, une barre de chocolat (plutôt noir) après le dîner… Faites votre choix mais ne cumulez pas !

– l’hiver : prendre un supplément de vitamines et oligo-éléments tous les matins, simplement pour couvrir nos besoins, compte tenu d’une vie plutôt à l’intérieur, en consommant des fruits et légumes cueillis depuis de nombreux jours…

En cas de doute sur votre état de santé, ou si vous êtes enceinte, ou si vous souffrez d’une pathologie chronique, même bien gérée, demandez conseil à votre médecin ou à un médecin nutritionniste pour être sûr que vous pouvez appliquer ces conseils sans risque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>