Légumes, cuits ou crus ?

légumes-CACOn apporte des légumes dans la ration ménagère d’un chien ou d’un chat pour assurer un apport de fibre, synonyme de confort digestif, de bon transit et de selles bien formées. Selon le légume choisi, et la quantité, on peut aussi faire varier le volume à la ration, et la consommation d’eau indirecte. Lire la suite

Alimentation du chien et du chat : faut-il saler ? pourquoi ? combien ?

Pourquoi ajouter du sel dans une ration ménagère ?

Lesel-chien-chat-CAC sel est souvent mal considéré en alimentation humaine, et cela peut prêter à confusion pour l’alimentation ménagère des chiens et chats… Explication…

Le sel, NaCl, le bon vieux chlorure de sodium, est nécessaire à la vie. Pour faire simple, un organisme vivant est beaucoup plus humide que son environnement, et le sel lui permet de retenir l’eau. Lire la suite

Transition alimentaire chez le chat… mes astuces

chat récalcitrantVous avez tout essayé, et votre chat refuse le passage des croquettes à la ration ménagère…
Découvrez comment procéder et plusieurs astuces pour les chats les plus récalcitrants ! Lire la suite

Quid de la levure de bière en cas d’insuffisance rénale ?

levure de bièreQuestion d’internaute : Mon chien a une insuffisance rénale. On doit donc éviter le phosphore. Votre complément comprend de la levure de bière qui contient du phosphore. Pouvez-vous m’expliquer ? Merci de votre réponse.

Réponse : La teneur en phosphore de la levure de bière est faible, et la quantité de complément Vit’i5 ajouté pour équilibrer une ration contenant par ailleurs viande+huile de colza+légumes+/-féculent permet d’obtenir au final, une ration bien adaptée à ce type de maladie. Lire la suite

Le chocolat ? oui toujours toxique pour le chien… et le chat

oeufs-et-chocolats-de-paquesLe chocolat, est-ce vraiment interdit chez le chien et le chat ? OUI !

Les signes d’intoxication : après consommation, le chien ou le chat présente un inconfort, une accélération de la fréquence des battements du cœur (tachycardie), une augmentation de la température corporelle, une augmentation de la fréquence respiratoire (halètement), une anxiété avec éventuellement agressivité, des convulsions, le coma… il peut mourir.
Lors d’intoxication, le pronostic est toujours réservé, car il n’existe pas d’antidote. Lire la suite