Question viande crue ou cuite ?

question: vous spécifiez que la viande peut être donnée crue. C’est valable pour toutes? Je pense surtout au porc et à la volaille.

réponse du Dr Blanchard :

tartare-sourirela viande doit être pesée crue, elle peut ensuite être donnée crue (si sa qualité sanitaire est suffisante) ou cuite.
Quelles différences ?

Lire la suite

Comment faire manger (équilibré) à une chienne qui allaite mais refuse ses croquettes ?

Ma chienne vient de donner le jour à 6 petits chiots adorables… mais ne veut pas manger…

chiot-1-semSi vous êtes dans cette situation, il y a des solutions. La chienne qui vient de mettre bas, surtout si c’est sa première portée peut être littéralement obsédée par ses petits ne pas avoir la tête à manger.

Les impératifs ? Lire la suite

Cendres ? vous avez dit cendres ?

Si vous regardez un paquet de croquettes ou une boite de pâtée, ou même un pot de Vit’i5, comme c’est un aliment qui se consomme, que l’animal mange, il répond à une réglementation.

Vous verrez sur l’étiquette un encadré intitulé « Analyse moyenne » ou « Analyse nutritionnelle » ou « Constituants analytiques »…Ceci signifie que si on analyse la composition du produit en laboratoire, on doit trouver ces valeurs.

Selon le type d’aliment, certaines mentions sont obligatoires, et d’autres non.

Pour les aliments complémentaires minéraux (voir ci-dessous la définition), que l’on apporte en petite quantité, pour le chien et le chat, les composants suivants et leur teneur sont obligatoirement sur l’étiquette :
*calcium,
*sodium,
*phosphore

composition Viti5 Canine CaP3 2014D’autres nutriments peuvent être indiqués, ainsi que leur teneur, mais ce n’est pas obligatoire. Parfois, comme il y a une place limitée sur l’étiquette, le site internet du fabricant fourni des informations supplémentaires. Elles ne sont pas obligatoires, mais si elles sont indiquées, elles doivent être justes !

Et les cendres alors ?

Un aliment minéral, légalement, contient au moins 40% de cendres. Ceci signifie que c’est un apport concentré de minéraux, qui doit être ajouté avec prudence et en quantité adaptée pour équilibrer l’alimentation, ni trop faible, ni trop élevée, car l’apport de micronutriments (minéraux, vitamines, oligo-éléments) en grande quantité n’est pas anodin, et peut même être toxique à long terme. Attention donc au surdosage comme au sous dosage.

***

Vit-i5-LittleCa-nouveau8x5-Définition légale (extrait de Réglement CE 767-2009)

j) «aliment complémentaire pour animaux», un aliment composé pour animaux qui a une teneur élevée en certaines substances mais qui, en raison de sa composition, n’assure
la ration journalière que s’il est associé à d’autres aliments pour animaux;
k) «aliment minéral», un aliment complémentaire pour animaux contenant au moins 40 % de cendres brutes;
***
Pour les aliments complets, croquette ou pâtée, vous devez pouvoir lire sur l’étiquette le teneur en
*protéines brutes,
*lipides, ou matières grasses brutes,
*fibre, ou cellulose brute,
*cendres brutes (ou matières minérales, qui représentent tout ce qui reste quand on brule totalement l’aliment en laboratoire, c’est donc majoritairement les minéraux),
*et parfois humidité (c’est obligatoire seulement si l’humidité dépasse 14%),
*et parfois glucides (ou extractif non azoté ou ENA) mais ce n’est plus obligatoire si on peut le déduire par différence : ENA = 100-%protéines-%lipides-%fibre-%cendres-%humidité
Ce qui pose pour les aliments secs (croquettes) depuis que le % d’humidité n’est plus obligatoirement affiché dans ce cas. Dans certains cas, il faut donc « deviner » le % d’humidité -le plus souvent 5% dans les croquettes pour chat, 8% dans les croquettes pour chien- pour pouvoir en déduire le % d’ENA.

Puis-je nourrir mon chien en alimentation maison avec 1/3 viande, 1/3 légume et 1/3 riz ?

Retriver-normalIl est encore fréquent de voir des rations ménagères pour chien se limiter à un tiers viande, un tiers légumes et un tiers riz, soit pour la journée, soit pour la ration ménagère du soir alors que le chien mange des croquettes le matin…
Ce n’est ni adapté, ni équilibré, et peut causer du tort à long terme…

Explications…
Pour préserver la santé d’un chien, il faut à la fois une quantité d’aliment adaptée (pour un poids stable et optimal et une composition de l’alimentation adéquate (pour apporter tous les nutriments indispensables à une bonne santé, pour couvrir l’appétit sans entrainer de surpoids…).
> Pourquoi est-ce que cette « recette » est fausse ?

**Composition Qualitative :
Il manque environ 50% des nutriments indispensables ! C’est dingue non ?
Il manque la plupart des micronutriments -dont en volume, cela représente peu, mais ils font la bonne santé à long terme… Pour les amener ? Il suffit d’ajouter l’huile de colza (apportant les acides gras essentiels), et un complément minéral et vitaminé apportant calcium (et parfois phosphore), vitamines et oligo-éléments, que le simple (simpliste) mélange viande+légumes+féculent n’apporte pas.
**Quantités :
Même si la quantité semble insignifiante, le manque de micro-nutriments indiqués revient à ne pas apporter entre 40 et 50 % des nutriments nécessaires tous les jours !
De plus, selon la situation individuelle du chien (âge, castration, activité, mode de vie, race…), les proportions 1/3 + 1/3 + 1/3 ne permettent pas toujours de couvrir correctement les besoins en protéines… De même, selon la viande utilisée, et les besoins du chien, les apports en protéines peuvent ne pas suffire… Enfin, pour le volume de la ration souhaité, parfois la viande doit représenter bien plus qu’un tiers de la ration, parfois ce sera les légumes…plateau-ingredients-chien-chat

> D’où vient cette « recette » ?
Elle vient d’une proposition de recette simpliste donnée par un professeur de nutrition vétérinaire dans les années 80s, et qui précisait 30% viande + 30% légumes + 30% riz cuit + 5% d’huile + 5% de complément minéral et vitaminé…
Depuis cette époque, les connaissances ont bien progressé en nutrition canine, et la population de chiens a aussi évolué vers plus de sédentarité et de stérilisation, donc une plus grande variété de situations, ce qui demande une meilleure adaptation aux besoins individuels du chien.

> Et quand le chien mange des croquettes le matin ?
Les croquettes (ou les boites) qui sont des aliments complets, sont équilibrées pour la part de besoin global qu’elles couvrent dans la journée. Mais elles ne compensent pas une ration par ailleurs déséquilibrée, comme une ration viande + légumes + riz… il faut mix-feeding-croquettesajouter ce qui permet à cette ration qui représente la moitié des apports journaliers d’être équilibrée : un complément minéral et vitaminé adapté (avec calcium +/- phosphore selon l’âge, en proportion Ca/P=3, des vitamines et des oligo-éléments).

> L’ajout de yaourt ne suffit pas ?
Non !
D’abord un yaourt apporte du calcium et du phosphore en proportion Ca/P=1,3, donc pas assez de calcium par rapport au phosphore pour équilibrer une ration ménagère.
Ensuite un yaourt apporte malgré tout peu de calcium par rapport au besoin du chien.
Enfin, le yaourt n’apporte que peu de vitamines et oligo-éléments qu’il reste nécessaire d’apporter.yaourt
Pour être précis, la viande contient un peu de phosphore mais pas de calcium. Pour ramener la quantité de calcium à une quantité supérieure à la quantité de phosphore dans un mélange viande + yaourt, il faut 500 g de Yaourt pour 100 g de Viande !!!
Un laitage est donc intéressant, mais ne remplace pas l’ajout d’un complément minéral et vitaminé adapté à la situation de l’animal.

 Plus d’infos sur les aliments / ingrédients / dans l’alimentation du chien ici

 

les 10 (enfin 13 !) idées reçues sur l’alimentation du chien

– On ne peut pas donner des pommes de terre à un chien
> Il ne faut pas donner de pomme de terre CRUE au chien.
C’est un féculent, comme le riz ou les pâtes… Aucun intérêt avec les croquettes, mais dans une ration ménagère, c’est un apport calorique sous forme d’amidon…
Les pommes de terre doivent être choisies non verte, être cuites à l’eau le jour de la consommation car comme tous les féculents, elles sont moins digestes si elles sont congelées et décongelées, et cuites suffisamment, c’est-à-dire assez cuites pour être facilement écrasées !

– Le chien est un carnivore, il ne peut pas manger de légumes…
> Carnivore ne signifie pas consommer seulement de la viande. Les légumes sont une source de fibre, qui permet un bon transit digestif, et qui permet de texturer les selles. Ils apportent aussi du volume à la ration, ce qui est intéressant pour un chien stérilisé et/ou sédentaire qui doit manger raisonnablement mais a toujours un solide appétit.

En revanche, on limite la quantité de fibres (et donc de légumes) chez un chiot en croissance, car son tube digestif ne les supporterait pas.

Enfin, il est préférable de donner les légumes cuits, car sinon ils risquent de ressortir intégralement dans les selles !légumes pour chien ou chat bon ou mauvais

– Pour le faire maigrir il suffit de lui donner des légumes
> pour faire perdre quelques kilos à un chien en surpoids, il faut lui apporter moins de calories, mais pas moins des autres nutriments (protéines, acides gras essentiels, minéraux vitamines), donc souvent, simplement diminuer la quantité d’aliment habituel et ajouter des légumes ne permet pas un amaigrissement dans de bonnes conditions.

Oui on peut donner plus de légumes durant un plan de perte de poids, mais cela ne doit pas remplacer l’adaptation de la ration (soit pour une croquettes adaptée pour le traitement du surpoids, soit pour les croquettes habituelles mais en quantité très restreintes auxquelles on ajoute Poulet + Vit’i5 + légumes + huile de colza, on peut même alors privilégier les courgettes ou les endives, des légumes très peu caloriques.

– En hiver il faut augmenter sa ration pour l’aider à lutter contre le froid : ça DÉPEND !
chien neige

> quand votre chien vit dehors ou passe la journée dans le jardin et que la température extérieure baisse, oui, il faut lui donner plus à manger. Mais si en fait, comme c’est l’hiver, il sort moins et moins longtemps, il se peut qu’en fait vous deviez lui donner un peu moins à manger pour éviter qu’il grossisse ! Pas de règle donc. Du bon sens, rien que du bon sens.
Comment savoir quoi faire ? ne changez rien à l’alimentation et pesez votre chien une fois par mois, si son poids diminue, augmentez les rations, si son poids augmente diminuez un peu (par 10%), ou demandez une ration spécifique et adaptée à un spécialiste !

– La ration ménagère est l’alimentation la plus économique : FAUX

> ce n’est pas vrai mais ce n’est pas la plus chère ! A qualité comparable une ration ménagère équilibrée (avec viande à 7,5€/kg + complément de minéraux et vitamines adapté pour chien + légumes + huile de colza + féculent) revient à peine plus chère que les croquettes de très bonne qualité, mais beaucoup moins chère qu’une alimentation en boite/barquette/pochon…

Il y a bien sûr des aliments très bon marché, notamment en croquettes, mais il faut comparer ce qui est comparable : n’oubliez pas que l’on en a pour son argent, parfois pour moins, jamais pour plus !

– La ration ménagère est l’alimentation la plus chère : FAUX

> L’alimentation humide (pâtée/boite/barquette/pochon) -hors très bas de gamme- est plus chère qu’une ration ration ménagère équilibrée si on considère de la viande à un prix raisonnable 7,5 à 10 €/kg. Bien sûr si on inclut du filet de bœuf ou du homard, le prix augmente !!!

– Le chien ne peut pas manger les croquettes du chat : FAUX

> on ne peut pas nourrir un chat avec des croquettes (ou des boites d’ailleurs) pour chien, car le chat a des besoins particuliers que le chien n’a pas. Mais on peut sans problème nourrir un chien avec un aliment pour chat. Il faut juste donner une quantité adaptée.

– il faut lui donner un os par semaine : FAUX

> il ne faut pas donner un os par semaine à un chien ! mais c’est possible. Il suffit de donner un os qui va amuser le chien, mais qu’il ne va pas consommer (la consommation d’os en grande quantité peut constiper au point de provoquer une occlusion intestinale). Il faut aussi que cet os ne soit pas cassant, pour éviter une perforation de l’intestin. On donnera donc préférentiellement un os de jarret de Bœuf (bœuf plutôt que veau, c’est plus solide !), cru. Si l’os est gros et le chien petit, vous devrez éviter qu’il le consomme en entier !!! Éviter absolument les os de poulet, lapin, porc, agneau et les arêtes de poisson.

– Avec les friandises light il ne va pas grossir : FAUX

> Les friandises light sont seulement moins caloriques que les friandises pas light de la même gamme de produits du même fabricant !!! Si votre chien mange des friandises, il mange des calories en plus de ses besoins, et peut grossir. Dans les friandises sèches type biscuit ou croquette, il y a quasiment autant de calories que dans les croquettes, mais elles sont parfois plus déséquilibrées, il faut donc d’une par substituer une part d’aliment par des friandises, en limitant cet échange à 10%.

Une friandise intéressante est un fruit mais ce n’est pas 0 calories : 70 grammes de Pomme fruit c’est autant de calories que 10 grammes de Croquettes.

– Les chiots doivent manger des laitages riches en calcium pour redresser leurs oreilles : FAUX chiot golden actu blog

> D’abord il n’y a pas d’os dans les oreilles, c’est le cartilage qui fait que l’oreille est droite ! Le cartilage est fait à partir de protéines et non de calcium. De plus si on donne un aliment pour la croissance à un chiot, il n’y a pas besoin de rajouter du calcium.

Si vous donnez à votre chien des croquettes et de la viande, alors, il faut ajouter non pas un laitage, mais un complément de minéraux (incluant le calcium) et de vitamines et d’oligo-éléments pour équilibrer la ration.

Enfin, si vous donnez une ration maison pour toute alimentation, il faudrait des quantités énormes de laitage pour apporter tout le calcium nécessaire… en effet, le chien a gardé de ses ancêtres carnivores un besoin en calcium 3 fois supérieur à l’homme… Par exemple pour un chien de 5kg, il faut 400 grammes de Yaourt par jour pour apporter tout le calcium nécessaire…et il manque encore des vitamines et des oligo-éléments !

– Les croquettes du matin rééquilibre la ration ménagère du soir : FAUX

> Les croquettes sont un aliment complet, ce qui signifie que, si elles sont bien adaptées à votre chien, elles couvrent tous ses besoins -soit environ 40 nutriments différents en quantité adaptée- s’il ne consomme que cette alimentation.

Quand le chien reçoit moitié de son alimentation sous forme de croquettes et moitié en alimentation maison (viande+légume+rizViti5 Little Ca par exemple), ces trois aliments ne couvrent pas à eux seuls la moitié des besoins du chien. Et les croquettes ne compensent pas ce que cette partie de la ration n’apporte pas : il faut ajouter un peu d’huile de colza, et un complément de minéraux et de vitamines pour que la ration soit équilibrée, et que le chien reste en bonne santé à long terme.

– il faut varier son alimentation sinon il se lasse : FAUX

Si le chien a une alimentation équilibrée et bien adaptée à ses besoins, il peut consommer la même durant des années. A la vitesse où votre chien avale, le caractère gustatif est relativement limité, et le chien n’a pas besoin de variété. Certains chiens sont plus difficiles à nourrir, ceci peut avoir diverses causes, comme l’éducation, un inconfort envers l’alimentation reçue, l’association entre une mauvaise expérience et la consommation de nourriture, et parfois une maladie…

– un chien doit jeûner un jour par semaine : FAUX

Le chien a un ancêtre lointain, le loup, qui chassait en meute de grandes proies. Quand une proie était chassée, le repas était pantagruélique, mais il pouvait y avoir des jours sans proies…des jours de disette.Le chien s’est éloigné du loup, mais a gardé cette capacité à tolérer les jours de disettes… Il a aussi gardé cette capacité à festoyer : à manger beaucoup les jours où il dispose de nourriture, car peut-être, demain, il n’y aura rien ! Deux conséquences :

1 – Dans le cas du chien de compagnie, ce demain sans nourriture n’arrive pas ! Il est inutile de donner au chien autant qu’il peut en manger, car il mangerait trop tous les jours !
2 – Ce n’est pas parce le chien peut supporter une période sans manger qu’il faut forcément lui imposer -une expérience menée en 1912 a permis de constater qu’un chien a survécu après 117 jours sans nourriture-

Plutôt que de donner beaucoup certains jours et rien un jour par semaine, il est meilleur pour la santé de lui donner raisonnablement à manger tous les jours !