JE DOIS CHANGER L’ ALIMENT DE MON CHAT : comment faire ?

En cette période difficile de confinement, votre chat voit généralement son activité conservée à l’identique. En revanche, il peut être un peu compliqué de trouver ses aliments habituels.

Comment faire en cas de changement d’aliment ?

Changer les habitudes alimentaires d’un chat n’est pas toujours simple. Il faut anticiper et être progressif… mais il faut aussi adapter les   quantités pour lui éviter un changer de poids inutile.

  • Si vous nourrissez votre chat avec des aliments industriels, au moins en partie… et que vous devez en changer…

1. Adaptez les quantités :

Tous les aliments n’ont pas la même teneur en calories, même s’il s’agit d’une présentation comparable : les croquettes, comme les pâtées/boîtes/sachets, n’apportent pas toutes autant de calories aux 100 grammes.
Si vous changez, munissez-vous de l’étiquette, car elle permettra de  calculer précisément la quantité à donner par jour de ce nouvel aliment pour éviter une perte de poids s’il est moins calorique ou une prise de poids s’il l’est plus.

Si vous donnez croquettes et/ou pâtée, et même un peu de laitage et de friandise,
ou si vous donnez une partie croquettes et/ou pâtée, et une partie ration ménagère, ou une ration uniquement ménagère …
vous pouvez obtenir une recette sur mesure pour votre chat, cette recette tiendra compte de ses caractéristiques individuelles.

2. Respectez une transition alimentaire :

– lors du passage vers un nouvel aliment, il est impératif de respecter une transition :

ne vous faites pas surprendre, et essayez d’acheter de quoi remplacer son aliment habituel quand vous avez encore suffisamment de ce dernier.

Une transition progressive, avec mélange de l’ancien et du nouvel aliment durant 4 à 7 jours permet de limiter les troubles digestifs.

Mais pour un chat, c’est loin d’être le plus critique : le chat est souvent néophobique. Cela signifie qu’il n’aime pas ou plutôt qu’il se méfie de la nouveauté.

Si vous changez brutalement d’un aliment pour un autre, surtout si votre chat est habitué depuis longtemps à consommer un seul et même aliment, ou n’apprécie pas la variété des goûts, il peut se laisser mourir de faim devant une gamelle pleine s’il n’apprécie pas son contenu ! (ce n’est pas un poisson d’Avril, mais bien la réalité !)

N’oubliez pas la transition alimentaire dans l’autre sens, lorsque vous repasserez à son aliment habituel.

  •  Si vous nourrissez votre chat avec une RATION MENAGERE, au moins en partie :

1. Adaptez les quantités si vous changez d’ingrédients :

Même au sein d’une même famille d’ingrédients (viandes, légumes, féculents), leur composition varie, notamment en calories et protéines.

Quand on change la viande ou le poisson en particulier, il faut recalculer la quantité de chacun pour conserver une recette équilibrée adaptée au poids et à toutes les caractéristiques de votre chat.

2- vérifier que vous disposez du CMV, comme Vit’i5 

Si vous êtes proche de la fin d’un pot, prenez également la précaution d’en acheter pour éviter la rupture, car si le CMV n’est pas donné quelques jours, le déséquilibre alimentaire n’est problématique que pour les chats présentant des risques (maladie rénale ou urinaire). En revanche, changer le goût de la recette peut faire soit qu’elle soit moins bien consommée sans le CMV, ou au contraire moins bien consommée quand le CVM sera ré-intégré, ce qui rendrait le déséquilibre beaucoup plus à risque.

Vous pouvez vous procurer du Vit’i5 sur internet, ou chez votre vétérinaire (bien vous munir de votre prescription nutritionnelle pour ne faire faire d’erreur à la commande)

=> puis-je changer de marque/référence de CMV ?

Il est préférable d’éviter de changer de marque car la composition peut être différente, voire totalement inadaptée !
Concernant Vit’i5, si vous avez plusieurs animaux et êtes en rupture de Vit’i5 Orange pour votre chat, vous pouvez, durant quelques jours le remplacer  par la même quantité (en grammes ou ml) de Vit’i5 Bleu ou Rouge (ce ne sera pas idéal mais vous ne faites pas prendre de risque à votre chat). Si vous êtes en rupture de Bleu ou de Rouge, vous pouvez intervertir l’un et l’autre.

Votre CHAT a une activité réduite en raison du confinement ?

Il lui faut consommer moins de calories et donc moins d’aliment, mais son appétit est conservé… Quelques astuces :

Privilégiez les aliments humides (sachet ou ration ménagère équilibrée) et limitez la quantité de croquettes disponibles.

Distribuer les aliments en plusieurs repas, si possible l’humide en 4 repas et les croquettes (pesées pour avoir une vraie idée de la quantité), en 2 repas ou dans un dispositif de jeu ou anti-glouton.

Si votre chat a encore faim, mettez à sa disposition des courgettes (en petits dés) entre deux repas.

***

Pour vous aider à garder votre CHAT en pleine santé et adapter au mieux son alimentation, Cuisine-a-crocs.com vous propose une recette sur mesure* à -50% avec le code
CONFINEMENT
(à entrer dans la case BON DE REDUCTION, sur votre commande avant de payer) pendant toute la durée du confinement.

Prenez soin de vous, Prenez soin d’eux !

  1. *valable pour une recette unique, pour un chat adulte en bonne santé. Offre valable jusqu’à la date officielle de fin de confinement.
Confinement avec votre CHAT : Les bonnes pratiques côté alimentation…
Partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *