Comment sont vraiment nourris les chiens et les chats en 2020 ?

En 2006/2009, nous avons publié les résultats de deux enquêtes en France. Les Chat et les Chiens étaient nourris pour 40 à 50 % d’une ration mixte (moitié industrielle et moitié ménagère pour simplifier), alors que seulement 15% des chiens et moins de 2% des chats mangeaient ménager seulement. Le barf/cru était anecdotique alors. Dans les pays anglo-saxons, l’alimentation industrielle prédominait largement.

ration mixteEn 2018, en France, Wamiz publiait une enquête indiquant une augmentation de la proportion de propriétaires donnant une ration ménagère de 10% à cuisiner pour leur chien en 2015, ils sont passés en 2018 à 23%…toujours en France.

Depuis quelques années, les enquêtes menées dans les différents pays, européens ou non, montrent des tendances similaires, avec une percée du ménager, du barf, du cru…

Oui, la France était pionnière !

En 2020, une enquête anglosaxone, menée aux Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, montre que la proportion de chiens et chats nourris exclusivement industriel ou ménager a beaucoup changé, et ce qui est le plus criant est certainement la proportion forte d’animaux nourris de manière non exclusive, ce que l’on qualifie de mixte (ou moitié industriel + moitié ménager ) :

64% des chiens et 44% des chats reçoivent une ration mixte, c’est-à-dire une partie de leur alimentation sous forme de ration ménagère, et une partie industrielle.

66% des chiens et 53% des chats reçoivent une partie de leur alimentation sous forme de crue (ce peut être une partie de la ration ménagère qui est crue, généralement la viande), mais seulement 9% des chiens et 6% des chats reçoivent uniquement une alimentation dite crue. Il faut noter que l’enquête montre une proportion plus grande de pratiques barf/raw exclusive (16% des chiens 15% des chats) et ménagère exclusive (17% des chiens 9% des chats) en Australie, où le BARF est né dans les années 90.

besoin en protéines du chatSeuls 13% des chiens et 32% des chats reçoivent uniquement une alimentation industrielle (croquette et/ou boite)

Ces pratiques (ration ménagère préparée à la maison, même si la viande est crue ; ration mixte) ne posent pas de problème particulier si l’alimentation est bien équilibrée et les ingrédients sûrs en terme sanitaire (viande consommable crue par l’homme), tant pour l’animal que pour son environnement.
Ce n’est pas toujours le cas… mais c’est le rôle des vétérinaires spécialistes en nutrition d’aider le public à s’y retrouver, et à faire au mieux, compte tenu des caractéristiques de leur animal.

***

Dr Vet Géraldine BlanchardMon analyse…

Il est clair que les pratiques alimentaires des carnivores de compagnie ont bien changé ces dernières années.

La tendance est à plus d’alimentation que je qualifierait de « native », avec un équilibre entre le pratique (industriel) et le bon sens/plaisir (ménager), ce qui revient à une alimentation mixte, qui doit malgré tout être bien équilibrée (ne pas oublier que la partie industrielle n’équilibre pas une partie ménagère forcément déséquilibrée si elle n’est composée que de viande/légume/féculent).

ration ménagère
Placer en sachets – congeler – décongeler 24h au réfrigérateur

L’ensemble doit bien couvrir les besoins. En alimentation mixte, la quantité d’aliment industriel distribuée est limitée.
Et la partie ménagère est calculée, selon l’aliment industriel et les caractéristiques de l’animal.
Sur le principe, une recette comprend de viande/poisson + complément minéral vitaminé adapté + légumes (quantité variable) +/- huile de colza +/- féculents (pas obligatoires, leur absence permet de congeler les portions de ménager, et de les préparer pour la semaine, en décongelant une portion d’un jour pour le lendemain au réfrigérateur)…

Bien faite, calculée et respectée, l’alimentation mixte a plusieurs avantages

  • bien couvrir les besoins individuellement, et éventuellement compenser un aliment industriel pas tout à fait adapté 😉
  • pratique : en vacances, on peut donner tout industriel (attention à ajuster les quantités pour que l’aliment industriel couvre tous les besoins pas plus, pas moins !) en ajoutant juste des légumes et de l’eau à chaque repas si l’aliment est sec, et au retour on revient à l’alimentation mixte équilibrée . En garde à la maison, on distribue facilement un sachet décongelé d’un jour pour le lendemain, rendant la contrainte minime pour le dog- ou le cat- sitter
  • plus facile à préparer (grâce à la congélation, on peut facilement préparer les rations pour la semaine)
  • facile à distribuer (donner l’aliment industriel le matin, reste une obligation pour les gens pressés !)
Dr Vet Géraldine Blanchard

Références

Colliard et al. Risk factors for obesity in dogs in France. J Nutr. 2006;136(7 Suppl):1951S-1954S.

Colliard et al. Prevalence and risk factors of obesity in an urban population of healthy cats. J Feline Med Surg. 2009;11(2):135-40.

Laflamme et al. Pet feeding practices of dog and cat owners in the United States and Australia. J Am Vet Med Assoc. 2008;232(5):687-94.

Wamiz : https://wamiz.com/chiens/actu/grande-enquete-alimentation-wamiz-gamelles-animaux-14140.html

Dodd et al. An observational study of pet feeding practices and how these have changed
between 2008 and 2018. Vet Record. 2020. doi: 10.1136/vr.105828

ration mixte, ménagère et industrielle

***

Vous pouvez demander une recette de ration mixte sur le site cuisine-a-crocs.com en précisant quelle croquette et/ou quelle boite vous souhaitez donner. Vous avez également la possibilité de choisir d’ajouter dans la partie ménagère des féculents ou pas, un peu-normal-beaucoup de légumes, choisir une viande ou poisson sur une liste des possibles. Ou même ajouter un laitage et jusqu’à 2 friandises…
La recette finale sera adaptée, pour stabiliser le poids, couvrir les besoins en protéines, minéraux, vitamines…
Bref une recette sur mesure à la portée de tous (même les plus réfractaires à la cuisine!).

La ration ménagère devient-elle vraiment plus fréquente pour nourrir le chien et le chat ?
Partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *