Une ration ménagère, est-ce si compliqué ?

Ration9CAClogoLa notion de complexité est, un peu à l’instar de la propreté, très personnelle. Les rations ménagères sont réclamées par des propriétaires ou représentent le Gold Standard, c’est-à-dire la meilleure option diagnostique de suspicion d’intolérance ou d’allergie alimentaire, le meilleur régime d’éviction, permettant les tests de provocation.

Correctement suivie, et pour peu que l’on trouve les ingrédients tolérés, c’est une solution qui peut permettre une guérison, et donc l’arrêt de tout traitement médical à long terme. C’est aussi une solution qui est incontournable dans 16% des cas d’allergies environ, le chat ne supportant pas les aliments industriels en général. MAIS…

MAIS…parfois le vétérinaire rechigne à proposer cette solution, soit parce qu’il ne sait pas quelle ration proposer, soit parce qu’il considère que le propriétaire ne suivra pas les consignes, soit parce qu’il considère qu’il ne le ferait pas pour son propre animal et que donc cela ne peut pas être mis en œuvre. S’il est toujours possible pour le propriétaire de refuser, rappelons qu’il est du devoir du vétérinaire de proposer les meilleures options thérapeutiques (au nom de l’obligation de moyen).

Voici donc quelques éléments pour dédramatiser, sinon dédiaboliser, la ration ménagère. Il est évident que les exemples proposés ici doivent être ajustés au cas par cas selon les caractéristiques du chat, et l’historique alimentaire (nous avons pris ici différentes sources de protéines animales, mais on pourrait aussi choisir différents légumes, et dans certains cas maintenir un apport de féculent).

Préparer un ration ménagère pour un chat peut en effet s’avérer compliqué si on le souhaite MAIS notre métier de vétérinaire nutritionniste intègre aussi la notion de simplification, pour que faire bien soit possible, entendez relativement simple et rapide.

Ainsi, on peut préparer les rations d’une semaine entière, les congeler (un sachet par jour). Les décongeler d’un jour pour le lendemain au réfrigérateur, et les donner en 4 petits repas (matin au lever, matin en partant de la maison, midi ou au retour à la maison, soirée).

Quelques exemples pour un chat de 4kg castré sans accès extérieur (sans autre pathologie)

Comment donner un régime ménager d’éviction équilibré – On donne une même recette (même viande ou poisson) pendant la transition, et une fois arrêtés les traitements médicaux, et l’ancienne alimentation et tout à côté qui se consomme, on poursuit pendant 4 semaine (durée à discuter avec le vétérinaire) pour valider la bonne tolérance d’une recette. Ensuite tenter une autre viande ou poisson (cela peut amener à changer les autres quantités d’ingrédients dans la recette)… Si les signes reviennent avec un ingrédient réintroduit, on peut parler d’intolérance ou d’allergie à cet ingrédient.

INGRÉDIENTS & QUANTITÉSration12CAClogo

Ration2CAClogo

Ration3CAClogo

ration11CAClogo

Ration5CAClogo

ration13CAClogoRation7CAClogoPRÉPARATION
(pour préparer une fois par semaine, multiplier toutes les quantités d’une journée par 7, et séparer dans 7 sachets à peu près équivalents)
1-Couper la viande ou le poisson en dés de 5mm de côté et cuire 5 minutes dans l’eau frémissante (le petit bouillon pourra être mélangé à la recette) ou au robot cuiseur.
2-Mélanger Vit’i5 + Huile + Son de blé + Sel
3-Ajouter à ce mélange la viande ou le poisson. Mélanger intimement.
4-Ajouter les dés de courgette (crus) – Bien mélanger
5- Répartir en sachets (un sachet par jour).
CONSERVATION
> Soit conserver un sachet 24h au réfrigérateur.
> Soit Aplatir le mélange dans les sachets, et cloisonner en petites portions pour faciliter congélation/décongélation, et distribution des repas. Congeler à -18°C.
Chaque jour, placer un sachet congelé au réfrigérateur pour le lendemain (il sera décongelé).
DISTRIBUTION
Distribuer le mélange conservé au réfrigérateur en plusieurs repas par jour (matin au lever, matin en partant de la maison, midi ou au retour à la maison, soirée).
Nettoyer l’écuelle avant de donner le repas.

Ration8CAClogoTRANSITION (c’est là qu’il faut un peu de patience !)
Pour mettre en place efficacement la transition de l’alimentation habituelle vers la ration ménagère (ou vers un autre aliment d’ailleurs), préparer une portion journalière mais la congeler dans un bac à glaçon, pour décongeler un petit glaçon de ration ménagère par jour.

Distribuer cette petite quantité une fois par jour avec les croquettes, tout en limitant la quantité de croquettes aux besoins du chat (compter 15 grammes de croquettes par jg de chat en moyenne).

Ration10CAClogoQuand le chat consomme cette petite quantité chaque jour pendant 2-3 jours, donner le double le lendemain, et diminuez un peu les croquettes… Petit à petit, les chats acceptent la transition.

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>